Conseils pratiques

Côté Patient

Avant la visite pour le bilan initial préopératoire 

Il est conseillé de suspendre le port de lentilles de contact une semaine avant le rendez vous de consultation si vous portez des lentilles souples et une dizaine de jours avant dans le cas de lentilles flexibles. Cela permet une plus grande précision lors des examens topographiques qui seront effectués.

De même si vous habitez loin ou si vous vous déplacez en voiture, se faire accompagner peut être nécessaire pour faciliter et sécuriser votre retour si vos pupilles ont été dilatées lors de l’examen.

Le jour de l’intervention 

Vous serez accueillis dans le centre où l’on pourra répondre à vos dernières questions si nécessaire.
Vous serez ensuite conduits dans le sas du bloc opératoire et habillés avec une surblouse, des couvres chaussures et un calot afin de respecter des règles évidentes d’aseptie avant de pénétrer dans salle opératoire dédiée classée ISO 5.

L’anesthésie de vos yeux se fait très rapidement et simplement par l’instillation de quelques gouttes d’un collyre spécial.

Le laser femtoseconde comme le laser excimer seront pratiqués alors que vous serez confortablement allongés.

Durée d’intervention 

Pour un traitement de type PKR, l’intervention bilatérale dure une dizaine de minutes. La délivrance du traitement laser elle-même ne prend que quelques secondes, le reste du temps est consacré à votre installation, à la préparation du champ opératoire et des conditions de délivrance du laser. L’intervention se termine par l’instillation de collyres antibiotiques et anti-inflammatoires et par la mise en place de lentilles de contact thérapeutiques pendant 72 heures. Le traitement est indolore.

Pour une chirurgie de femtolasik bilatéral, la durée est d’environ une vingtaine de minutes. Le premier temps consiste en une prédécoupe du volet cornéen et comporte seulement 15 secondes de laser par œil mais une installation rigoureuse et une préparation minutieuse prennent moins d’une dizaine de minutes ; le second temps de l’opération consiste ensuite à soulever le capot dans des conditions d’aseptie optimales et de réaliser le laser excimer ablatif. L’intervention se termine par la remise en place et le lissage du capot puis par l’instillation de collyres antibiotiques et anti-inflammatoires.
Le traitement est indolore. Une sensation de pression sur l’œil est normale lors de la mise en place des conditions de délivrance du laser femto seconde ; le blanc de l’œil peut être rouge en fin d’intervention.

Des lunettes teintées de protection vous sont offertes à votre sortie.

Coopération 

Vous serez bien entendu conscients pendant l’intervention et nous vous demanderons de regarder des petites lumières, dites mires de fixation, et qui nous aident à vérifier le bon centrage de votre traitement.

Précautions post opératoires :

Il est capital de ne pas se frotter les yeux après l’opération par femtolasik et les jours suivants car un risque de déplacement du capot serait préjudiciable au résultat.
L’instillation de collyres est nécessaire les premiers jours, anti-inflammatoires, antibiotiques, larmes artificielles.
Les traumatismes oculaires doivent être exclus sous peine de risque de déplacement du capot de lasik (sports collectifs, sports de combat…)
Le maquillage sera repris avec précautions les semaines suivantes.
La plongée et les bains en piscine sont déconseillés pendant 4 à 6 semaines.

Récupération visuelle 

  • Pour une chirurgie femtolasik :

 

Selon l’importance de votre défaut visuel initial la récupération visuelle est plus ou moins rapide mais en général, elle se fait en quelques heures.
Dès le lendemain votre acuité vous permet dans la plupart du temps une reprise de la conduite automobile.

  • Pour une chirurgie de PKR

 

Selon l’importance de votre défaut initial, la vision est floue plusieurs jours, s’améliore progressivement, les douleurs cessent à 48 heures et la reprise de la conduite peut être envisagée dès que la vision est suffisante après 4 à 6 jours environ.

Désagréments oculaires 

  • Pour une chirurgie femtolasik :

 

Les suites opératoires sont très simples en général ; une rougeur conjonctivale est banale et liée à la pression mécanique du système d’aplanation du laser femtoseconde et qui a été maintenu sur votre œil par une succion.
L’impression de « sable » dans l’œil ou de « corps » étranger est fréquente les premières heures ainsi que la sensation d’avoir les yeux secs.

  • Pour une chirurgie de PKR :

 

Pendant les 48 premières heures la vision est très floue et les yeux sont douloureux. Une lentille thérapeutique, mise en place en fin d’intervention, diminue les douleurs et des antalgiques sont parfois nécessaires les premières heures. Les douleurs s’estompent avec la réepithélialisation de la cornée qui nécessite 48 à 72 heures. La vision reste floue, les lentilles sont otées au contrôle du troisième jour et l’acuité visuelle remonte alors progressivement.